Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chronique d'une maman débordée ou presque!

Mon rêve abandonné...Deux accouchements râtés?!

20 Mars 2017 , Rédigé par Chronique d'une maman débordée ou presque! Publié dans #Mes enfants

Quand j'étais enceinte de mon premier, j'ai toujours rêvé d'un accouchement parfait. D'ailleurs, je n'étais pas trop stressée mais je ne savais pas ce qu'il m'attendais. Il faut dire que ma sage-femme est super et qu'elle m'a rassurée et conseillée. Alors tout ça, c'était bien beau mais la réalité a été tout autre!

Hospitalisations à répétitions, tension, malaise général, déclenchement et puis...l'annonce tombe CESARIENNE. Mon monde s'écroule, je pleure, je ne sais pas à quoi m'attendre. Mince alors, je voulais accoucher le plus naturellement possible et voilà que je vais le faire le plus médicalement possible. Je ne suis pas prête, je veux disparaître, me cacher dans un petit trou et qu'on me laisse tranquille, mon bébé et moi. Je n'écoute personne et personne n'arrive à me résonner. J'ai souffert pendant 12h et ça doit finir comme ça, non je ne veux pas. Mon homme gère, il fait sortir tout le monde, plante son regard dans le mien, me rassure et m'aide du mieux qu'il peut. Il viendra avec moi et ne me quittera pas.

Je m'en suis fait tout un monde. En même temps, il faut dire qu'on nous prépare pas trop à ça. C'est pas si impressionnant que ça. C'est rapide et mon fils est là, il pleure tout va bien. L'après césarienne m'a été une véritable torture. Complications et malaises ont fait que je n'ai pas pu m'occuper de mon fils pendant plus d'une semaine. Frustrée, j'ai fait un véritable babyblues. J'étais perdue entre le bonheur d'être maman et le malheur de l'être si loin de mon fils. J'ai pourtant été bien entourée mais je l'ai tellement mal vécue...

Deuxième grossesse. " Madame, ne vous inquiétez pas vous l'aurez votre accouchement naturel". Je me suis toujours persuadée que ce ne serait pas possible. Je ne voulais pas ressentir la même chose. J'ai mis des barrières entre mon rêve et la réalité. J'ai bien fait! Même schéma. Ce coup-ci j'était prête à la césarienne et surtout je m'étais fait une promesse: Que personne ne s'occupe de ma fille! Chose faite, elle ne m'a pas quitté dès sa naissance et le lendemain, je courrais presque, comme ci le temps devait être rattrapé. Je l'ai vécu différemment et qu'est ce que c'était bien. Finalement, le mental y joue peut être?!

Et le bilan de tout ça? Je pense que la césarienne est un accouchement différent mais qui peut être magnifique quand on y est préparé. Pourquoi pas l'inclure dans son projet de naissance. En faite, il ne faut pas oublier d'en parler car on accouche parfois comme ça. Je me suis faite une raison de pas connaître ce bonheur mais je suis marquée à vie. Je suis fière de montrer à mes enfants qu'ils sont la chair de ma chair. J'ai appris à vivre avec cette cicatrice, à l'accepter comme elle est. J'ai surtout appris que rien ne se prévoyait et que tout n'était que surprise...

 

Mon accouchement est loin d'être un rêve mais j'ai mise au monde de multiples rêves à venir...

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ma petite fabrique à rêves 20/03/2017 19:34

Tu t'es sentie quelque peu dépossédée de ton accouchement et c'est tout à fait normal. Heureusement, tu as su recréer ce lien si précieux qui n'a pas pu avoir lieu dans les tous premiers instants, dans les premiers jours... (enfin surtout pour ton premier). Pour moi, la péridurale était tellement forte que je n'ai rien senti du tout et que je ne pouvais plus marcher après mais j'avais mon fils auprès de moi.

Picou 20/03/2017 14:17

C'est un peu le risque de ces "projets de naissance" dont je ne suis pas super fan...On peut avoir tendance à trop idéaliser, et oublier qu'un accouchement ne se passe pas forcément comme on l'a prévu et comme on le veut! il faut essayer de se préparer (mentalement) à tout, même si l'on veut l'éviter. Mon premier accouchement était parfait bien qu'assez rapide pour un 1er ; pour le 2ème, je savais que ça pourrait aller vite, alors je suis allée assez tôt à la maternité pour avoir la péri. Pourtant, ils étaient tellement debordés que quand ils ont finalement pu s'occuper de moi...c'était trop tard, j'ai donc accouché sans péri, pas comme je l'aurais souhaité. Mais au moins j'ai testé les 2 ;o)