Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chronique d'une maman débordée ou presque!

Publié depuis Overblog et Twitter et LK

16 Mars 2017 , Rédigé par Chronique d'une maman débordée ou presque!

http://www.happinessmuscle.com/2013_04_01_archive.html

http://www.happinessmuscle.com/2013_04_01_archive.html

Je n'ai pas une grande famille mais j'ai une famille très soudée. Pour moi, c'est l'essentiel, un trésor et un cadeau de la vie. Je me fais un devoir depuis que j'ai mes enfants d'entretenir ces relations toutes particulières. La vie prend un sens différent quand on devient parent. On se rend compte combien le temps est précieux et comment la vie peut nous filer entre les doigts en peu de temps!

Je vous parle de ça, mercredi on a été passer une journée avec ma grand-mère et l'homme avec lequel elle a refait sa vie (Je n'ai pas connu mon grand-père). C'est ma deuxième maman, elle connaît tout de moi et c'est un cadeau du ciel de l'avoir encore avec moi! Quand à son ami, c'est une perle de la nature, un homme bon et droit.  Si je vous parle d'eux, c'est qu'à mes yeux, la relation qu'ils entretiennent avec mes loulous est juste magnifique et que j'aimerais que ça dure encore et toujours. Mon fils est différent avec eux, il est doux et sage. Ma fille est câline et comprend qu'ils ont pas autant la pèche que nous.

J'ai peur, cela se stoppera un jour ou l'autre et plus les jours passent plus ce moment approche. J'ai une frousse pas possible de les perdre. Pour moi, cela sera un vide impossible à combler.  Je ne passe pas une journée sans les appeler et une semaine ou deux sans les voir. J'ai besoin de nos moments où on parle de tout et de rien. Pas besoin de poser les mots et de les dire, les regards en disent déjà beaucoup. J'ai besoin qu'ils m'épaulent et qu'ils me conseillent comme ils l'ont toujours fait. Mais, j'ai encore plus peur pour mes enfants, peur de leurs réactions et de leurs sentiments.

Ma devise est de vivre au jour leur jour et de profiter d'eux. C'est compliqué d'y penser sans y penser car la réalité est là. En faite, j'aime ma petite vie comme elle est maintenant, je voudrais bien appuyer sur le bouton STOP, il est où?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article